Follow me on Twitter !

2009-12-26

Contribution au débat sur l'identité nationale : Pour une séparation de la culture et de l'état !


Contribution au débat sur l'identité nationale : Pour une séparation entre la culture et de l'état !


Le Préfet de Corse, Stéphane Bouillon, a souhaité ouvrir un forum spécifique à la Corse sur le site internet du débat sur l'identité nationale en estimant qu'il fallait "réserver un espace propre à la Corse". Voici ma modeste contribution :

Pour une séparation de la culture et de l'état !

Je vous conte ici une anecdote qui m'a inspiré ce titre et ce souhait. Je me trouvais à bord d'un avion avec équipage hispanophone effectuant un vol international. Nous attendions dans notre siège que l'ensemble des passagers soit dans l'avion. Un groupe d'italiens arrive alors en retard. Ils essaient de parler espagnol au personnel de bord et je comprends qu'aucun d'eux ne possède de billet avec place numérotée. Ils doivent alors s'éparpiller dans l'avion. L'un d'entre eux s'assied à coté de moi. Il engage très vite la conversation et je lui réponds en italien. Aussitôt il averti depuis son siège l'ensemble des pèlerins italiens que je suis Corse.


Il m'explique ensuite que lui est ses amis sont de retour de procession. Il vit au Canada depuis plus de vingt ans et est retraité. Il a un fils né au Canada et tous deux sont de nationalité canadienne. Curieux je ne peux m'empêcher de lui poser la question : "vous vous sentez italien ou canadien ? Il ne réfléchit même pas 5 secondes. C'était évident pour lui : « Je suis un italien du Canada ! ». Tellement évident mais tellement possible dans un pays où la culture et l'état semble plus séparés que ce que l'on peut connaitre ! Impossible d'appliquer cela à l'état français. Imaginez : « Je suis un chinois de France ».


Source

http://www.debatidentitenationale-corse.fr





2009-12-20

CampusPlex, innovation, esprit d'entreprise, insertion professionnelle


CampusPlex, innovation, esprit d'entreprise, insertion professionnelle


Il y a un mois ouvrait le CampusPlex à Ajaccio : un espace de travail qui regroupe des éditeurs de logiciels pour le web et les mobiles. Inspiré d'un concept japonais, trois entreprises "sœurs" ont ainsi choisi de se fédérer autour d'un espace aménagé de 2 fois 200 m² : WMaker.net qui édite et commercialise une application hébergée de publication de contenus sur le web (plateforme de création de blogs, site internet, webmagazine, boutique et web tv), I-Spirit.fr qui réalise des applications cartographiques adaptées à une utilisation pour le web et DuoApps.com qui crée des applications pour iPhone et Android.

Ainsi Wmaker et l'initiative CampusPlex, ce sont près de 20 personnes actives, dont 4 étudiants, des clients comme Marianne, Ariannespace, etc. Et lors de l'inauguration j'ai pu compter 8 anciens étudiants de l'université de Corse ! Bel exemple de réussite de notre établissement en matière d'insertion professionnelle me direz vous ? Pas si sûr ...

En effet, bien que notre université ait pour ambition de "peser sur la transformation de la société corse", je ne peux que m'interroger. Peux t-on réellement avoir cette ambition en ayant choisi de former en priorité des médecins et des ingénieurs ? Ces métiers, auquel de nombreuses universités du territoire français savent depuis longtemps former et bien former, ont-ils vocation à changer la société d'un territoire comme la Corse ? Pourquoi n'analysons pas les exemples de réussite d'Entrepreneurs avec un grand "E" afin de sensibiliser à l'innovation et véhiculer des valeurs entrepreneuriales auprès de notre jeunesse par le biais de cours d'économie enfin dépoussiérés ?

Anyway longue vie au CampusPlex et aux entrepreneurs ! Bravo à toutes et à tous !

Bonne feste à tutti !


PS : Hè nata a prima applicazione per iPhone 100% in lingua corsa sviluppata da DuoApps


Sources

CampusPlex
WMaker.net
I-Spirit.fr
DuoApps.com


2009-12-13

Evaluation des universités


Evaluation des universités


Plusieurs enquêtes et évaluations sur les universités sont lancées au niveau national. Ainsi, L'Etudiant publie une grande enquête sur "Les villes où il fait bon étudier". Cliquez ici pour lire l'enquête à sur letudiant.fr. Notre belle ville de Corte n'y figure pas, peut être parce qu'elle compte moins de 10 000 étudiants.

Par contre, notre université ne devrait pas échapper à l'enquête inédite, lancée le 01/12/2010 à la demande du ministère de l'Enseignement supérieur et destinée à mesurer l'insertion professionnelle de nos anciens diplômés. Nous avons jusqu'au 30 avril 2010 pour faire remonter nos données au ministère qui souhaite diffuser les résultats sur son site Internet d'ici à l'été. Les performances observées devraient être prises en compte dans le cadre des contrats pluriannuels passés entre l'État et les universités, et auront donc une incidence directe sur les enveloppes budgétaires attribuées. Cliquez ici pour lire le communiqué du ministère sur gouv.fr. Mais peut être que Corte fera encore exception.

Sources

letudiant.fr
educpros.fr
lesechos.fr
enseignementsup-recherche.gouv.fr