Follow me on Twitter !

2011-01-28

Appel à candidature pour un projet de thèse : prédiction de polluants

Pays/territoire : 20250 Corte, France
Appel à candidature terminé. 

Pour plus d'information, n'hésitez pas à m'envoyer un email : christophe.paoli@univ-corse.fr.

Possibilité de stage rémunéré bac+5 à partir de mars/avril.

Sujet de la thèse : Prévision des concentrations de polluants atmosphériques en Corse.

Résumé : Ce projet de thèse vise l’étude de la prévision de la qualité de l’air et le développement d’un outil statistique et informatique de prévision à court terme à partir de données provenant de stations de mesure appartenant au réseau Qualitair Corse et Météo-France.

Présentation : Cette étude fait suite à l’encadrement de deux stages de Master dont les objectifs étaient d’effectuer une étude complète sur le thème de la prévision de la qualité de l’air, et d’initier un projet de construction d’un modèle statistique de prévision. Ainsi l’association agréée Qualitair Corse en collaboration avec l’université de Corse/UMR CNRS UMR 6134 propose de poursuivre ces études dans le cadre d’une thèse de doctorat. En effet, à des fins de complémentarité avec les modèles à grande échelle tels que PREV'AIR, Qualitair Corse a ressenti le besoin de disposer d'un outil de prédiction de pics de pollution à court terme, à partir de données provenant de stations de mesure appartenant à son réseau mais aussi à celui de Météo-France. Suite à la collaboration avec le SPE UMR 6134, les porteurs de ce projet se sont orientés vers l’utilisation de techniques d'intelligence artificielle afin de concevoir un tel outil. Ces techniques ont été utilisées avec succès dans le cadre du projet EnR pour prédire le rayonnement solaire. Avant l'utilisation de ces techniques, il sera essentiel de procéder à un état de l’art, aussi complet que possible de la littérature sur le sujet et sur les techniques de prévision de pics de pollution. En effet, il sera important de comparer ces techniques au prédicteur construit à l’issue de ce projet. Suite à cette étude, nous pensons être en mesure de développer un outil logiciel permettant de prévoir les pics de pollution pour la région de la Corse sur tous les sites avec des données, mais aussi sur des sites ne possédant pas de données. En ce qui concerne ce dernier point, nous pensons combiner réseaux de neurones artificiels et systèmes d'information géographiques. Un ou plusieurs experts associés de l'INSU avec une expérience dans ce domaine seront sollicités afin de guider les membres de ce projet.
Mention du Doctorat : Energetique et génie des procédés
Domaine scientifique principal  :
Énergies renouvelables
Domaines scientifiques secondaires :
Climat, étude des gaz à effet de serre 
Connaissances et compétences requises :
Statistiques et Réseaux de Neurones Artificiels, Connaissance de la programmation MatLab et procédurale, Théorie des séries temporelles, Notions de la problématique liée aux polluants atmosphériques.  


Directeur : Gilles Notton, Université de Corse 
Co-directeur : Christophe Paoli, Université de Corse
Entreprise : Qualitair Corse
Début : septembre 2011
Financement : bourse ADEC/CTC envisagée, environ 1800 € net/mois pendant 3 ans
Lieu : Corte, Qualitair Corse

2011-01-25

Appel à candidature pour un projet de thèse : CMS et Web sémantique

Pays/territoire : Ajaccio, France

Appel à candidature terminé. 

Pour plus d'information, n'hésitez pas à m'envoyer un email : christophe.paoli@univ-corse.fr.

Possibilité de stage rémunéré bac+5 à partir de mars/avril.

Sujet de la thèse : Etude de l’apport et intégration des technologies du web sémantique au CMS WMaker et à son écosystème.

Résumé : Ce projet de thèse vise l’étude de l’apport et l’intégration des technologies du web sémantique au CMS WMaker et à son écosystème en deux axes : Mise à niveau « sémantique » du CMS WMaker et sémantisation du service de Web TV.

Présentation : Introduit par Tim Berners-Lee en 1998, le web sémantique ou web des données désigne un ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du web accessible et utilisable par les programmes et agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le W3C, organisme de standardisation du web. Le Web sémantique est entièrement fondé sur le Web actuel dont il utilise les standards et les complète de quatre standards propres, ouverts, formant l'ossature du Web sémantique : RDF (modèle conceptuel permettant de décrire toute donnée), RDF Schema (langage permettant de créer des vocabulaires, ensembles de termes utilisés pour décrire des choses), OWL (langage permettant de créer des ontologies, vocabulaires plus complexes servant de support aux traitements logiques comme les inférences), SPARQL (langage de requêtes pour obtenir des informations à partir de graphes RDF). Conscient de la nécessité de franchir ce saut technologique, WMaker souhaite qu’une étude très précise soit menée sur l’apport des technologies du web sémantique à leur solution de CMS et à leur écosystème. Scindé en un front office et un back office, le CMS de WMaker répond actuellement à l’ensemble des critères et fonctionnalités définissant tout outil de gestion de contenu dit « web 2.0 ». De ces fonctionnalités et de l’adhésion d’une communauté forte a découlé une masse d’information importante à gérer. Afin de répondre au défi de cette « infobésité » les technologies du web sémantique semblent prometteuses. Ainsi le travail doctoral proposé s’articulera selon deux axes :
  • Axe1 : Mise à niveau du CMS WMaker. Ce premier axe propose de produire un état de l’art exhaustif des ontologies existantes en rapport avec les fonctionnalités du CMS WMaker afin de mettre à niveau celui-ci par rapport aux technologies du web sémantique.
  • Axe 2 : Web TV et web sémantique. Ce second axe plus novateur propose d’étudier l’apport des technologies du web sémantique concernant un nouveau service développé par le CMS de WMaker appelé web TV. Plus précisément il s’agit de sites Internet dont les contenus sont à dominante vidéo. 
Mention du Doctorat : Informatique
Domaine scientifique principal  :
Sciences et technologies de l'information et de la communication
Domaines scientifiques secondaires :
Informatique
Connaissances et compétences requises :
Programmation web et mobile, technologies XML et web sémantique  


Directeur : Fabien Gandon, INRIA Nice Sophia Antipolis
Co-directeur : Christophe Paoli, Université de Corse
Entreprise : WMaker.com
Début : septembre 2011
Financement : bourse ADEC/CTC envisagée, environ 1800 € net/mois pendant 3 ans + possibilité de primes en fonction de l'aboutissement de projets de développement
Lieu : Ajaccio, campusplex