Follow me on Twitter !

2011-01-28

Appel à candidature pour un projet de thèse : prédiction de polluants

Pays/territoire : 20250 Corte, France
Appel à candidature terminé. 

Pour plus d'information, n'hésitez pas à m'envoyer un email : christophe.paoli@univ-corse.fr.

Possibilité de stage rémunéré bac+5 à partir de mars/avril.

Sujet de la thèse : Prévision des concentrations de polluants atmosphériques en Corse.

Résumé : Ce projet de thèse vise l’étude de la prévision de la qualité de l’air et le développement d’un outil statistique et informatique de prévision à court terme à partir de données provenant de stations de mesure appartenant au réseau Qualitair Corse et Météo-France.

Présentation : Cette étude fait suite à l’encadrement de deux stages de Master dont les objectifs étaient d’effectuer une étude complète sur le thème de la prévision de la qualité de l’air, et d’initier un projet de construction d’un modèle statistique de prévision. Ainsi l’association agréée Qualitair Corse en collaboration avec l’université de Corse/UMR CNRS UMR 6134 propose de poursuivre ces études dans le cadre d’une thèse de doctorat. En effet, à des fins de complémentarité avec les modèles à grande échelle tels que PREV'AIR, Qualitair Corse a ressenti le besoin de disposer d'un outil de prédiction de pics de pollution à court terme, à partir de données provenant de stations de mesure appartenant à son réseau mais aussi à celui de Météo-France. Suite à la collaboration avec le SPE UMR 6134, les porteurs de ce projet se sont orientés vers l’utilisation de techniques d'intelligence artificielle afin de concevoir un tel outil. Ces techniques ont été utilisées avec succès dans le cadre du projet EnR pour prédire le rayonnement solaire. Avant l'utilisation de ces techniques, il sera essentiel de procéder à un état de l’art, aussi complet que possible de la littérature sur le sujet et sur les techniques de prévision de pics de pollution. En effet, il sera important de comparer ces techniques au prédicteur construit à l’issue de ce projet. Suite à cette étude, nous pensons être en mesure de développer un outil logiciel permettant de prévoir les pics de pollution pour la région de la Corse sur tous les sites avec des données, mais aussi sur des sites ne possédant pas de données. En ce qui concerne ce dernier point, nous pensons combiner réseaux de neurones artificiels et systèmes d'information géographiques. Un ou plusieurs experts associés de l'INSU avec une expérience dans ce domaine seront sollicités afin de guider les membres de ce projet.
Mention du Doctorat : Energetique et génie des procédés
Domaine scientifique principal  :
Énergies renouvelables
Domaines scientifiques secondaires :
Climat, étude des gaz à effet de serre 
Connaissances et compétences requises :
Statistiques et Réseaux de Neurones Artificiels, Connaissance de la programmation MatLab et procédurale, Théorie des séries temporelles, Notions de la problématique liée aux polluants atmosphériques.  


Directeur : Gilles Notton, Université de Corse 
Co-directeur : Christophe Paoli, Université de Corse
Entreprise : Qualitair Corse
Début : septembre 2011
Financement : bourse ADEC/CTC envisagée, environ 1800 € net/mois pendant 3 ans
Lieu : Corte, Qualitair Corse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire